Recette : pasta bottarga

terracan recette

RECETTE : PASTA BOTTARGA

Chez Terra Candido, nous sommes très gourmands et, aussi, responsables ; nous aimons manger sainement et nous privilégions toujours les produits de saisons.

Chaque jeudi, nous vous proposons de délicieuses recettes, testées et approuvées par toute l’équipe.

Et si vous surpreniez vos invités avec un plat populaire, sain, facile à réaliser et terriblement insolite ?

Oubliez le caviar, optez pour la boutargue (ou bottarga en italien) ! Des œufs de mulet séchés excellents pour la santé, bourrés de vitamines, fluor, oméga 3, calcium…

Ce « caviar de la méditerranée » est beaucoup moins cher que les œufs d’esturgeon. Proposé à 300 euros le kilo, il vous reviendra à seulement 5 euros par personne dans cette recette. So don’t panic !

De plus, la variété choisie par Terra Candide est exceptionnelle. Petite production, qualité exemplaire, dite « d’oro » produite depuis 1930 ! Les mulets qui donnent ces œufs nagent dans un mélange d’eau de mer et d’eau douce à Cabras, en Sardaigne, ce qui lui confère un goût unique.

 

La recette que nous vous proposons cette semaine, est celle d’un chef passionné et talentueux, Nathan Paisley, qui orchestre l’emblématique Café Charbon. 

Linguines à la Poutargue

Linguines (ou Pappardelle ou Spaghettis)

Boutargue

Tomates demi séchée (si elles sont trop sèches, les réhydrater 2 minutes dans de l’eau chaude)

Noisettes pilées

Dans une poêle faire chauffer un filet d’huile d’olive, y ajouter les noisettes fraîchement concassées et préalablement grillées. Poivrer généreusement.

Dès lors que des bulles se forment autour des noisettes, ajouter les tomates grossièrement ciselées.

Déglacer avec un bouillon de poule, y ajouter les linguines très al dente, laisser 1 ou 2 minutes les pâtes se gorger du jus puis dresser dans des assiettes.

Râper ensuite la boutargue sur les pâtes chaudes.
C’est prêt !

 

 

A noter : la boutargue est également délicieuse à l’apéro, simplement découpée à l’économe sur du pain grillé.

Ou encore, comme les japonais, dont la boutargue est l’un des « trois mets suprêmes » (les deux autres étant les oursins et les intestins de concombre de mer salés et fermentés), ils la mangent sur une tranche ultra fine de radis blanc sur laquelle ils déposent une lamelle de boutargue passée quelques secondes à la salamandre.

On peut aussi râper la boutargue sur un risotto de gambas, ou, tout simplement la faire sauter avec des spaghettis à l’huile d’olive et agrémenté d’un zeste de citron et de poivre.

Disponibles chez Terra Candido : Bottarga (ou poutargue) ; pâtes fraîches ; huile d’olive bio extra vierge ; noisettes ; tomates séchées ; citrons ; navets ; poivres.

Share this Post